Sang dans l'anus - Causes et symptômes - Remèdes et traitements

Le sang de l'année peut être affecté par de nombreux facteurs et peut se présenter de différentes manières. Quelles sont les principales causes ? Que pouvez-vous faire pour régler le problème ? Quand devez-vous consulter le médecin ? Nous répondons à ces questions dans le paragraphe suivant

Qu'est-ce que le sang dans l'anus ?

Le sang dans l'anus est un trouble assez fréquent qui survient généralement pendant ou à la fin de la défécation. Le sang est visible à la fois dans les toilettes et sur le papier hygiénique. Parfois, ce trouble s'accompagne d'autres symptômes, comme des démangeaisons ou des douleurs anales, qui peuvent donner plus d'informations sur la cause. Il existe de nombreuses manifestations du sang dans l'anus : parfois le sang "peint", d'autres fois il se mélange avec. Dans d'autres cas encore, il y a un écoulement de sang après l'évacuation. Ce trouble peut être associé à une fréquence accrue des évacuations et à la constipation. Il peut être causé par des facteurs inflammatoires ou des phénomènes mécaniques qui affectent le dernier tube entérique. Le sang se mélange aux selles lorsqu'il a le temps de le faire. Cela signifie que le trouble indique des pathologies situées dans le côlon gauche ou dans le sigmoïde, comme des diverticules et des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin, des néoplasmes bénins ou malins dans la partie inférieure du côlon et du rectum. Si, en revanche, du sang est présent sur les parois extérieures des selles, cela signifie que des processus se déroulent dans la dernière partie du rectum et/ou du canal anal. Cet état peut se produire en cas de fissures anales, de colite ischémique ou d'hémorroïdes. Les fistules, les rhagades et les hémorroïdes peuvent provoquer un écoulement de sang isolé lors de la défécation

Comment traiter le sang dans l'anus ?

Avant de mettre en place un traitement approprié, le médecin doit d'abord déterminer la source du sang dans l'anus. Un examen rectal est effectué après avoir inspecté la zone anale. Il permet de détecter toute anomalie au niveau du rectum et de l'anus. Une coloscopie, un examen plus invasif permettant d'examiner le côlon de l'intérieur, peut également être nécessaire. Une sigmoïdoscopie est une autre option qui peut être utilisée pour examiner la partie inférieure du côlon à l'aide d'un tube flexible plus court et d'une caméra à son extrémité. Les options de traitement disponibles varient en fonction de l'affection. Le traitement le plus courant des hémorroïdes est constitué de crèmes et de suppositoires à base de cortisone ou d'anesthésiques locaux. Il peut être nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale si la thérapie médicamenteuse s'avère inefficace. Les fissures anales peuvent être traitées avec des analgésiques comme le paracétamol ou l'ibuprofène

Les remèdes naturels

En cas de sang dans l'anus, il est nécessaire de revoir son alimentation, qui doit être enrichie en fibres, fruits et légumes. L'alcool et le café doivent être éliminés ou du moins réduits et vous devez boire au moins deux litres d'eau par jour. Il est important d'évacuer immédiatement. Un exercice régulier peut vous aider à perdre du poids. En cas de constipation persistante, des enveloppements d'eau chaude ou des laxatifs légers peuvent être utilisés

Quand aller chez le médecin ?

La présence de sang dans l'anus ne doit pas susciter d'inquiétude immédiate, car elle peut aussi dépendre d'une alimentation déséquilibrée. Ovviamente se il fenomeno si presenta in maniera continuativa e fastidiosa, e opportuno consultare subito un medico per individuare le cause